Follow by Email

vendredi 30 août 2013

Jours paisibles...


Oui, oui parfois tout le monde est concentré ...




Ce soir, nous participons à une Mélanesian Feast bon , c'est un peu 100% pour les touristes mais ne boudons pas notre plaisir...
Le buffet était délicieux et nous avons vu  un échantillon assez complet des costumes et des danses du Vanuatu. La musique était très sympa et nous avons goûté au Kava (boisson locale à base de plante pour voir la vie en rose!). Le clou de la soirée fut les danseurs de feu, vraiment très impressionnant et "lumineusement" époustouflant.



Allez, on vous met encore un peu de faune et il y a même de la flore cette fois.
Une anémone.

Et demain , un petit saut vers les kangourous...

jeudi 29 août 2013

Fish and kayak in blue lagoon

Au programme : kayak vent contraire et snorkeling ( nage avec masque et tuba....)

Gonzague à la manoeuvre.


Passage un peu délicat entre les rochers. 


On a retrouvé les cousins de Némo, le poisson clown.

 
Lion fish vue horizontale.


Lion Fish vue verticale.

Un des préférés de Gonzague: le poisson coffre




Le noir vous va si bien
Soirée Black and White 

Le petit bleu !

Le chouchou de ces dames: poisson cocher




mardi 27 août 2013

Rendez vous avec les entrailles de la Terre !


Cap sur l'ile de Tanna: 1h00 d'avion taxi et à l'arrivée une autre planète.

Gonzague aux commandes



Un cessna rien que pour nous et un pilote qui vient du bush australien. Ce vol nous permet de découvrir l'ile d'Efate d'en haut et ses îlots privés.

Un aperçu de la végétation hivernale de Tanna, île de 20000 habitants et 565 km carrés. Pas de route juste de la piste, impraticable en certains endroits les jours de pluie.

Ici même les lézards sont "surprenamment" colorés



Après 1H30 de 4x4, nous voilà face à la Bête: elle gronde, elle crache de la fumée et des gros morceaux de cailloux incandescents à 300m/s et à 1100°c














Le sol est recouvert de sable noir et le paysage assez lunaire. Le volcan est continuellement en activité avec plus ou moins de dangerosité. Les grondements s'entendent de loin et sont très impressionnants. La luminosité varie en fonction des fumées qui s'échappent des 3 cheminées du cratère. Il ne manquerait plus qu'un dinosaure dans le décor.
Des coulées de lave pétrifiées.
Avant d'accéder au volcan , nous traversons l'ancien lac qui s'est vidé en 2000 vers la mer toute proche.


 

Ici même la route fume et l'odeur de souffre remplit l'atmosphère. Les fumées varient du blanc au orange en passant par le bleuté . Nous assisterons à un feu d'artifice répété de dangerosité moyenne, nécessitant un repli. 

Ce trajet vers le volcan nous met face à une réalité que nous n'avions pas encore mesuré depuis le début du voyage. Les villages n'ont ni eau courante ni électricité. les habitations sont  des cabanes ou des amas de tôles. La plupart des gens travaillent dans les champs et vivent en autarcie. Chaque village a son guérisseur. Quand les 4x4 de touristes passent , ils servent aussi de bus aux habitants qui montent dans la benne.


Cette journée fut riche en émotions: une décor naturel fascinant de par son extraordinarité et sa dangerosité et une prise de conscience des différents mondes cohabitant sur la Planète.